Paillasson remix

Image

Par Marie-Christine Gobeil

C’est le printemps (on pense positif, ok??) alors la gadoue, la boue, le sable, toutes ces belles choses finissent par se retrouver en-dessous de tes bas quand tu enlèves tes bottes, en perte d’équilibre sur le tapis. C’est pour ça que j’aime bien avoir un tapis à l’extérieur, un genre de buffer. Le problème, c’est que c’est souvent laid, ces choses.

J’ai donc voulu améliorer, pas dans son utilité, mais au moins visuellement, un objet très commun, et j’ai nommé le ti-tapis de dewors.

Voici ce dont j’ai eu besoin pour réaliser ce projet :

–       Un tapis à poils raides et courts, d’extérieur

–       Du ruban à masquer

–       De la peinture en aérosol, de type Rust-o-leum (intérieur/extérieur)

Image

Note : Sur les photos, on peut voir de la peinture jaune mais après un essai non-concluant en termes de contraste, j’ai décidé d’y aller avec le noir. Mais la technique reste la même, bien entendu!

Premièrement, il s’agit de déterminer le motif que l’on souhaite appliquer (à noter que ce qui sera sous le ruban à masquer ne sera pas peint). Pour ce projet, j’y suis allée avec un motif de chevrons. Quelques idées : des « + », des lignes (verticales, horizontales ou de biais), un ou des mots (comme le traditionnel « Bienvenue » ou le beaucoup moins traditionnel « Revenez avec un mandat »).

Une fois le motif décidé, il faut bien évaluer l’espace qu’occupera le ruban réparti sur le tapis. Cette étape peut être faite en mesurant le motif choisi et en le répétant sur toute la surface, mais personnellement, j’y suis allée à l’œil. On ne vit qu’une seule fois, hein?!

J’ai donc collé trois bandes de ruban à masquer à l’horizontale, en appuyant bien pour que le tout adhère bien (c’est la clé pour éviter que la peinture ne se glisse en-dessous, comme c’est arrivé – un peu – pour moi).

Image

Ensuite, j’ai réparti des petites bandes de ruban de façon à ce qu’elles soient parallèles les unes avec les autres.

ImageImageImage

Prochaine étape : la peinture, the fun part!

Dans un endroit bien aéré et sécuritaire (à l’extérieur, de préférence), appliquer la peinture en aérosol de manière à ce que le jet pulvérisé soit perpendiculaire à la surface du tapis, pour éviter que la peinture ne pénètre en-dessous du ruban à masquer.

Image

Un résultat opaque nécessitera probablement trois couches, en laissant sécher entre chaque couche.

Une fois la peinture sèche, enlever délicatement le ruban masqué et… c’est tout!

Note : Bon, oui, il est à l’intérieur, mais c’est qu’il y avait une montagne de neige devant ma porte au moment de prendre la photo. Il s’en va dehors dès que possible!

ImageImage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :