Comment transformer une chemise (4e partie)

Par Marie-Christine Gobeil

Aujourd’hui, je fais un saut du côté des vêtements, et des vêtements d’infants, de surcroit. (bon… Word m’a souligné le mot « infants »Calme-toi, logiciel.)

Ce billet est l’avant-dernier de la série Cinq façons de récupérer une chemise. Ok, j’ai encore beaucoup trop de chemises en stock mais toute bonne chemise a une fin!

Il s’adonne que dans mon appartement, il y a un humain de sexe féminin, de format réduit,  de sourire beau, qui erre de pièce en pièce, se demandant pourquoi, oh pourquoi, elle n’a pas encore de jupe faite avec une chemise. Eh bien, fille, c’est aujourd’hui que ton rêve va se réaliser! (Note : je m’adresse à elle directement parce qu’elle lit par-dessus mon épaule, du haut bas de ses 16 mois).

Remarque : Tu ne veux rien savoir de faire des vêtements d’infant parce que tu n’en as juste pas? Si tu as une grande chemise d’homme, pas de problème : tu peux confectionner un haut sans bretelles… me vois-tu venir? Continue de lire, ça s’en vient.

Alors! Pour ce projet, on aura besoin d’une chemise… duh!

UJF-jupe-1ret

Comme on peut le constater, celle-ci a déjà subi une chirurgie dans le cadre d’un autre projet. C’est d’ailleurs pour le prochain et dernier projet, qui sera publié la semaine prochaine! (*clin d’œil*, *clin d’œil*)

De plus, on aura besoin d’un bout de bande élastique, d’environ 1 pouce de largeur. Il est possible d’en choisir une plus ou moins large, mais en bas de 0,5 pouce de largeur, c’est NON. Et quand je dis bout, je parle d’assez long pour faire le tour d’une taille de mini-personne. Les détails après la pause.

UJF-jupe-2ret

Bon, pour les mesures, il faudrait idéalement avoir un petit individu sous la main pour mesurer sa taille… Dans mon cas, le résultat était de 20 pouces. Après avoir étendu la chemise à plat, il faut diviser la mesure en deux et la répartir de chaque côté de la boutonnière (10 pouces de chaque côté, dans le cas présent). Voilà pour la largeur. Pour la hauteur, il faut mesurer de la taille jusqu’au-dessus des genoux (ou à la longueur désirée) et ajouter 1 pouces ½ (ou la largeur de la bande élastique choisie + 0,5 pouce), parce qu’il faudra plier le tissu et coudre pour y insérer la bande élastique. Parlant d’elle, sa longueur doit représenter le tour de taille + 1 pouce.

UJF-jupe-3ret

*Pour la version haut sans bretelles : pour la largeur, mesurer le buste, juste sous les aisselles et multiplier par 1,5, et non par le double. Ce sera un peu moins bouffant. Pour la hauteur, trouver la longueur désirée et ajouter  1 pouce ½ (ou la largeur de la bande élastique choisie + 0,5 pouce) pour y insérer la bande élastique.

À GO, on coupe les 2 couches de tissu en même temps! Et si tu te dis que techniquement, tu pourrais faire le tour de la taille de l’infant avec une seule des couches de tissu, eh bien tu n’as pas tort mais étant donné que ce sera une jupe élastique, il faut doubler la largeur (d’où les 2 épaisseurs de tissu) pour que ce soit assez plissé.

Ensuite, il s’agit de retourner le tissu à l’envers, pour que les « beaux » côtés se touchent, épingler les côtés et coudre en ligne droite de chaque côté. Pas le haut ni le bas, sinon tu vas te retrouver avec un coussin! Been there, done that, tu te souviens?

UJF-jupe-4ret UJF-jupe-5ret

La prochaine étape est absolument optionnelle… Quand je couds des vêtements, je fais les coutures à la machine à coudre ordinaire et je refais une couture par-dessus avec une autre machine à coudre, une surjeteuse. Elle coud et coupe l’excédent de tissu en même temps, assez jouissif comme expérience. Ça donne un look plus professionnel, plus clean.

UJF-jupe-6ret UJF-jupe-7ret

Mais, encore une fois, pas du tout essentiel!

Maintenant, il faut retourner le tissu, à l’endroit cette fois-ci. Pour ne pas que la jupe/le haut ouvre lorsque porté(e), il est pratique de passer une couture le long de la boutonnière (en écartant les boutons lorsqu’ils approchent de l’aiguille, pour éviter de faire dévier sa route), ainsi que le bas de la chemise, sur le rebord.

Il faut ensuite replier le haut de la jupe (ou du haut sans bretelles) d’un pouce ½ (ou la largeur de la bande élastique choisie + 0,5 pouce) et repasser le pli. Après, il faut coudre, à partir de l’arrière de la jupe, tout le pourtour, près du bord du tissu. Attention : à la fin, il faut arrêter de coudre à environ 1 pouce ½ pour pouvoir y insérer la bande élastique.

UJF-jupe-8ret UJF-jupe-9ret

J’aime aussi faire une couture tout en haut, près du pli, mais c’est purement esthétique.

UJF-jupe-10ret

Ensuite, à l’aide d’une épingle à couches attachée à l’une des extrémités, (si tu réussis à passer la bande élastique sans ce truc, clap clap x 1000!), il faut insérer la bande élastique dans le repli que l’on vient de coudre. Ça peut être un peu ardu mais l’important est que l’élastique ne se torde pas, qu’il reste plat. Prochaine étape, il faut coudre solidement les 2 bouts de l’élastique ensemble, en les superposant légèrement. J’aime faire des coutures en zigzag pour cette étape.

UJF-jupe-11ret UJF-jupe-12ret

Juste avant de coudre l’ouverture qui reste, j’insère toujours une petite étiquette, pour le fun mais aussi pour indiquer l’arrière de la jupe (car la méthode démontrée aujourd’hui peut être appliquée à n’importe quel tissu, bien entendu!). Ensuite, je passe une couture. Une fois que c’est fait, j’étire l’élastique au maximum quelques fois afin de bien répartir les plis partout.

UJF-jupe-13ret

Woilà! C’est tout…! L’aventure pourrait très bien s’arrêter ici et tout le monde serait heureux d’être content! Mais perso, j’ai ajouté un mini détail…

Avec de la peinture multi-surfaces (bois, verre, métal, tissu), disponible dans n’importe quel magasin à grande surface, j’ai peint à la main un petit cœur dans le bas de la jupe. Pour ce faire, il faut toujours insérer un morceau de boîte de Cheerios (ou autre carton mais ça donne de moins bons résultats…tenez-vous le pour dit!) entre les 2 couches de tissu parce que la peinture pourrait et VAtraverser les 2 couches. Laisser sécher entre les couches (j’en ai donné 3). Ça ne s’efface même pas au lavage, c’est bien fait la vie!

UJF-jupe-14ret UJF-jupe-15ret

Et vu que c’est le bas de la chemise, visuellement il « manque » souvent un bouton alors j’en ai coupé un sur la chemise et je l’ai cousu à la main pour que l’on voit bien que c’était une chemise à l’origine.

UJF-jupe-16ret

Maintenant, repêche le petit humain, enfile-lui ta création et sois fierUJF-jupe-17ret UJF-jupe-18ret UJF-jupe-19ret!

 

*Je n’ai pas de photos de haut sans bretelles mais on comprend l’idée! 😉 Il peut aussi être porté avec une ceinture par-dessus! Si tu l’as fait, fais-le nous savoir par courriel à l’adresse unjoyeuxfoutoir@gmail.com, on est curieux de voir!

Et, tel que mentionné plus haut, le prochain projet de cette série sera le dernier mais non le moindre : on perpétue la tradition UJF avec un foulard/écharpe/col! Celui-ci sera fait à partir de 2 manches de chemise!

Publicités
2 commentaires
  1. Sylvie a dit:

    Bonjour, j’aime beaucoup votre site, cependant, je ne trouve pas la 5e façon de transformer une chemise dans les archives, pourriez-vous me guider! Merci beaucoup 😉

    • Bonjour Sylvie!

      Après relecture, vous avez bien raison; les articles auraient dû s’appeler « 4 façons de transformer une chemise » et non 5! Nous procédons au changement, merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :