Quatre façons de transformer une chemise (2e partie)

Par Marie-Christine Gobeil

Et puis, est-ce que ton coussin chemise est confortable? Quoi??? Tu ne comprends pas ma référence parce que tu vivais loin des Internets depuis des jours? Ne pleure pas, j’ai la solution. Tu peux dès cet instant aller y jeter un coup d’oeil ici.

Bon. Maintenant, on se retrousse les manches… et on les coupe! En fait, juste les poignets, ne t’excite pas trop. Et on va en faire un mini porte-monnaie. Pour tes mini-sous qui se blotissent dans les craques de ton divan. C’est tellement simple que tu vas avoir fini avant même de commencer!

Premièrement, tu sors une vieille chemise des boules à mites. STP, ne coupe pas les manches d’une personne qui est à ta portée. C’est toujours mieux si la chemise ne comporte pas de corps à l’intérieur. On apprend, avec le temps.

Porte-monnaie 1ret

Alors il s’agit de couper délicatement le poignet de la manche, juste où il commence. Idéalement, il ne devrait pas rester de tissu qui dépasse.

Porte-monnaie 2ret

Maintenant, il faut repasser l’ensemble de l’oeuvre et replier le tissu sur lui-même, en l’alignant pour que le bouton se situe dans le premier tier du porte-monnaie, de façon à pouvoir y accéder aisément, mais pas assez aisément pour que tes mini-sous retombent dans les craques de ton divan. Parce que là, ce serait un échec retentissant.

Porte-monnaie 3ret

Il faut idéalement choisir du fil dont la couleur correpond au fil des coutures existantes de la chemise, car il faut coudre par-dessus les coutures, de chaque côté de la chemise. C’est plus beau.

Porte-monnaie 4ret

Voyons, est-ce que c’est fini? Je pense que oui moi! Et voilà, tes mini-sous sont sauvés. Tu peux les amener à la plage, dans ton auto, dans ta poche de chemise… (elle va te trouver cruel pour un bout, mais ça va passer).

Fini!

Porte-monnaie 5ret

 

Prochain rendez-vous: on habille la bouteille de vin que tu vas donner en cadeau pour ton souper de samedi. Avec quoi, te demandes-tu fébrilement? Ta manche, voyons! Suis, tu ralentis le groupe! Manque pas ça!

Publicités
3 commentaires
  1. Une vraie joie à lire, c’est écrit comme un poème! Merci pour le conseil de ne pas couper la chemise avec un corps à l’intérieur, les gens sont si distraits, on n’est jamais trop prudent! Je ne couds pas, mais ça me donne le goût!

  2. aramys a dit:

    Marie-Christine: j’adore ta façon d’écrire.. WOW 🙂 il reste à me trouver une chemise maintenant haha

  3. Marie-Christine a dit:

    Merci beaucoup, c’est gentil! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :